A+ R A-

FAQ

Un inactif physique : c’est quoi ?

Un inactif physique est décrit comme une personne étant en dessous des recommandations de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) en matière de pratique d’activité physique. Cette organisation définit l'activité physique comme tout mouvement corporel produit par les muscles squelettiques qui nécessite la dépense d'énergie - y compris les activités quotidiennes (telles que les tâches ménagères), les activités professionnelles  ou de loisirs. L’OMS recommande pour les adultes 150 minutes d’activités physiques d’intensité modérée par semaine (marche, vélo …).

Pour savoir si votre patient est inactif, faites avec lui le test de Ricci & Gagnon situé à l’intérieur de la plaquette d’informations du programme !

En savoir +  http://www.who.int/fr/

 

 

La prescription : c’est quoi ?

Au sein du programme, la prescription est utilisée en prévention chez des publics inactifs physiques ou en thérapie non médicamenteuse chez les publics porteurs de pathologies. Cette prescription prend la forme d’une sensibilisation, conseil oral, écrite sur ordonnance, ou d’une distribution de plaquette du programme.

Pour les publics inactifs physiques ciblés (en situation de handicap, maladies chroniques, seniors, précaires …), la prescription prend la forme d’une distribution de plaquette et de la carte du contact du Conseiller « Bouger sur prescription ».

Dans le cadre du dispositif, nous ne demandons pas aux professionnels de santé de prescrire une activité sur l’ordonnance des patients ayant des problèmes de santé ou en situation de précarité, mais de l’orienter vers le Conseiller "Bouger sur prescription" (Enseignant en APA) qui se chargera d’analyser les besoins et envies du patient.

Chaque professionnel de santé a sa place dans la prescription d’activité physique à son patient dans le cadre du programme !

 

 

Quel suivi pour les structures accueillant des publics à besoins spécifiques ?

Les structures sportives ou de mobilité sont volontaires pour participer au programme. Pour répondre à la demande du dispositif, elles doivent répondre à des critères : encadrement qualifié, accessibilité, régularité des créneaux, nombre de pratiquants maximum …

La structure peut se mobiliser en tant qu’acteur partenaire en accueillant des publics inactifs physiques en reprise d’activité ; ou en tant qu'acteur labellisé pour permettre l’accès à la pratique d’activité physique aux publics inactifs ciblés (handicap, maladies chroniques, seniors, précaires). Dans ce deuxième cas, l’usager aura, au préalable, rencontrer le Conseiller « Bouger sur prescription » (Enseignant en APA) afin d’élaborer un bilan pour connaître ses envies, motivations et freins à la pratique d’activité physique.

Lorsqu’une structure demande son adhésion au sein du programme, une rencontre a lieu avec l’équipe dirigeante et l’équipe encadrante afin d'étudier les modalités de participation. Ensuite, afin d’accueillir au mieux ces publics, les Conseillers BSP effectuent un suivi annuel de la structure et plus particulièrement de l’encadrant référent du créneau participant au programme. L’encadrant peut être accompagné dans sa volonté de formation par les formations Sport-Santé Bien-Être organisées en Savoie.

Bouger sur Prescription

 

Bouger sur prescription

Le programme est développé sur le territoire savoyard depuis 2014. Il a pour objectif de favoriser la pratique d’activités physiques et sportives régulière du public sédentaire, ainsi que des publics ayant des besoins spécifiques.

Les co porteurs

Nos Partenaires